Newsletter

Newsletter

Mai 2014: Geospatial World Forum: Anja Loetscher nous parle du marché indien / May 2014: Geospatial World Forum: Anja Loetscher talks about the Indian market.



Cette année, le CICG a reçu la 6e édition du Forum mondial de Geospatial, l’un des plus grands événements de l’industrie géospatiale.

Basé sur le thème GeoSMART Planet : Resources + Infrastructure & YOU!, l’événement offre une occasion unique d’apprentissage, de partage, de rapprochement, de mise en réseau, mais également une image de marque et de positionnement pour les principaux décideurs associés à ce monde.

Le forum de cinq jours, du 5 au 9 mai, vise à enrichir l'écosystème géospatial grâce à l'intelligence du marché, aux tendances technologiques, aux réussites et au renforcement des capacités.

Sous forme de plénières, vitrine technologique, colloques, ateliers, tables rondes et dialogues, cette plate-forme mondiale couvre les vastes domaines que sont la technologie, l'application, la politique, ou encore les études de cas expérimentées à travers le monde.

Anja Loetscher, directrice du Convention bureau, nous parle du marché indien

Avec Geospatial, c’est l’accueil du 1er congrès indien à Genève, en partie dû au travail continu du Convention bureau et de l’équipe d’Anja Loetscher. A cette occasion nous souhaitons lui poser 3 questions sur sa vision de l’avenir de ce marché émergent.

1. Que représente l’acquisition d’un congrès comme celui de Geospatial pour votre équipe et pour la ville de Genève?

Geospatial est un congrès mondial, organisé par une société basée à New Delhi. Nous démarchons le marché indien depuis 3 ans et sommes très contents  que cela porte ses fruits. L’Inde est un marché émergent, qui montre de l’intérêt pour Genève et pas seulement pour Interlaken (connue grâce à l’industrie Bollywood). Nous sommes très fiers qu’ils aient choisis Genève comme destination pour leur meeting annuel.

2. Qu’en est-il du marché indien dans le domaine des congrès pour l’avenir à Genève?

Cela prendra encore un peu de temps pour amener plus de congrès à Genève. En ce moment le segment principal qui vient d’Inde est l’Incentive.

3. Qu’attendez-vous des différents partenaires locaux pour augmenter la venue de ce type d’évènements?

Nous avons l’habitude de recevoir des demandes 2-3 ans à l’avance, mais avec le marché indien cela est différent car tout est fait à la dernière minute. Il faudra que tous les partenaires locaux se montrent plus flexibles.

***************************************************************************

This year, the CICG has hosted the 6th edition of Geospatial World Forum, one of the biggest events for the geospatial industry.

The event is based on the theme "geoSMART Planet: Resources + Infrastructure & YOU", and offers an opportunity for learning, sharing, networking, and branding, together with senior decision-makers in the geospatial world.

The five-day forum, from 5 to 9 May, aims to enhance the geospatial ecosystem, including geospatial technology providers, users, policy makers and academia, with market intelligence, state of the art knowledge, success stories and capacity building. There is a wide variety of activities, ranging from plenary sessions, symposia, seminars, workshops, panel discussions, debates and exchange forums, covering a vast range of technologies, applications, policies and case studies from around the world.

Anja Loetscher, Director of the Geneva Convention Bureau, talks about the Indian market

This Geospatial welcomes the 1st Indian Congress in Geneva, thanks to the hard work of the Convention Bureau and Anja Loetscher’s team. We would like to take this opportunity to ask 3 questions about her vision for the future of this emerging market.

1. What does it mean for your team, and for the city of Geneva, holding a Congress such as Geospatial?

Geospatial is a World Congress, organized by a New Delhi-based company. We have been canvassing the Indian market for the last 3 years, and we are delighted that this has borne fruit.  India is an emerging market, which has an interest in Geneva, and not only in Interlaken (known through the Bollywood industry). We are very proud that they have chosen Geneva for their annual meeting.

2. What potential exists in the Indian market for future congresses in Geneva?

It will take a little time to bring more congresses to Geneva. The Incentive is the most important element for the moment.

3. What would you expect from the different local partners in order to attract more events of this kind?

We are used to receiving requests 2-3 years in advance, but the Indian market is different because everything is done at the last minute.  Local partners would have to be more flexible.